FANDOM


Le coût d'une hospitalisation se décompose en 2 parties:

  • le coût légal, qui dépend du type d'acte médical et de la durée du séjour, et qui peut être retrouvé dans la nomenclature produite par l'INAMI
  • les suppléments, qui sont fixés par chaque hôpital en fonction de ses circonstances économiques et financières.

Alors que les suppléments sont toujours à charge du patient (sauf assurance complémentaire, voir ci-dessous), le prix légal est payé en partie par l'assurance maladie-invalidité, et en partie par le patient: c'est le principe du ticket modérateur. Le patient paie donc le ticket modérateur et les suppléments.

Pour limiter son risque, chacun peut prendre une assurance complémentaire "hospitalisation" auprès d'une compagnie d'assurance. Cette assurance complémentaire est souvent prise dans le cadre d'une assurance groupe proposée par l'employeur du patient. En tous les cas, le preneur d'assurance paie une prime annuelle modique à la compagnie d'assurance qui, en échange, prendra à sa charge, si l'événement se produit, les coûts d'hospitalisation qui sont normalement à la charge du patient. En pratique, la compagnie d'assurance met une limite contractuelle à sa prestation, notamment pour se protéger de la hausse continue des suppléments.

Les suppléments varient beaucoup d'un hôpital à l'autre, et il est conseillé de se renseigner avant de choisir un hôpital lorsque cela est possible. Les suppléments sont de trois types:

  • les suppléments d'honoraire
  • les suppléments pour le matériel médical
  • les suppléments pour les chambres.

Il est avantageux de prendre une chambre commune. En effet, les suppléments doivent respecter certaines règles:

  • patient en chambre commune: pas de suppléments d'honoraire par un médecin conventionné (mais un médecin non conventionné peut en demander); pas de suppléments permis sur les chambres
  • patient en chambre double: pas de suppléments d'honoraire par un médecin conventionné (mais un médecin non conventionné peut en demander); suppléments sur les chambres limités à 19.34 € par jour
  • patient en chambre individuelle: pas de limites particulières.


Voir aussiModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .